TCC | Pensées anxieuses : exercice de rationalisation

Le document PDF ci-dessous est un exercice de restructuration cognitive issu de la TCC, adapté à la prise en charge de l’anxiété. Une pensée anxieuse est une pensée irrationnelle et anticipatoire, généralement négative, caractérisée par des préoccupations excessives concernant des événements futurs, des craintes d’échec ou de jugement, contribuant ainsi à une expérience émotionnelle anxieuse.

Un exercice de rationalisation, dans le contexte de la thérapie cognitive, fait référence à une activité où une personne examine et remplace des pensées irrationnelles ou négatives par des pensées plus rationnelles et positives. L’objectif est d’aider la personne à identifier ses pensées automatiques négatives ou biaisées (en référence aux différents biais cognitifs), et à les remplacer par des pensées plus réalistes et constructives. Cela contribue à changer sa perspective sur une situation, ce qui peut diminuer le ressenti de l’anxiété et favoriser des comportements plus adaptés (ex.: moins d’évitement).

exercice tcc anxiété pdf

Cet exercice est décomposé en deux parties. Dans la première partie, 4 exemples de pensées anxieuses sont donnés ; l’objectif est d’identifier des pensées plus rationnelles pour chacune d’entre elles (un exemple de pensée rationnelle est donné). Dans la seconde partie de l’exercice, il s’agit de lister 3 exemples de pensées anxieuses issues de sa propre vie, et d’identifier des pensées plus rationnelles pour chacune d’entre elles. Note: les pensées anxieuses peuvent être issues d’un travail préalable sur les colonnes de Beck.

Par exemple, une pensée anxieuse pourrait être “je suis sûr que tout le monde me juge”. Elle pourrait être remplacée par une pensée plus réaliste et constructive, comme “il est impossible que tout le monde me juge, et même si c’était le cas, ça ne définirait pas ma valeur en tant que personne.” Apprendre à penser plus rationnellement peut contribuer à réduire le stress et l’anxiété.