Anxiété de séparation | Critères du DSM-5

Anxiété de séparation critères DSM 5 pdf

Cette fiche PDF reprend les critères de l’anxiété de séparation tels que définis dans la version française du DSM-5. Selon le DSM-5 (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux), l’anxiété de séparation est caractérisée par une anxiété excessive et inappropriée concernant la séparation d’avec des personnes auxquelles un individu est attaché, ce qui provoque une détresse significative. Ce trouble peut affecter les enfants, les adolescents et les adultes.

Les symptômes de l’anxiété de séparation comprennent : des préoccupations excessives d’être séparé des figures d’attachement, des réticences à être loin de chez soi ou de certaines personnes, et des plaintes physiques. Les  symptômes doivent persister pendant au moins quatre semaines chez les enfants et adolescents, et au moins six mois chez les adultes.

Anxiété de séparation : exemple

Lucie, une fillette de 6 ans, présente des symptômes d’anxiété de séparation manifestes dans sa vie quotidienne. Lorsqu’il est question de dormir seul, elle exprime une forte réticence, insistant pour que l’un de ses parents reste à ses côtés jusqu’à ce qu’elle s’endorme. Au cours de la nuit, elle se réveille fréquemment, appelant ses parents pour s’assurer qu’ils sont toujours présents. En dehors de la sphère du sommeil, Lucie démontre une préoccupation constante à l’égard de la sécurité de ses parents. Elle pose fréquemment des questions sur les risques potentiels et s’inquiète de manière disproportionnée à l’idée qu’ils puissent être blessés ou partent sans elle. Cette anxiété se reflète également à l’école, où Lucie évite activement les activités qui impliquent une séparation de ses parents, se retirant souvent des interactions avec ses camarades de classe. Ces comportements ont persisté au-delà de quelques semaines, entraînant une détresse notable chez Lucie et un impact sur son fonctionnement quotidien. Ces signes caractéristiques soulignent la présence possible d’un trouble anxieux de séparation.

Poser un diagnostic d'anxiété de séparation

Il est important de noter que le diagnostic des troubles mentaux, y compris l’anxiété de séparation, doit être effectué par des professionnels de la santé mentale qualifiés, et le DSM-5 fournit des critères spécifiques pour aider à guider ce processus. Si vous ou quelqu’un que vous connaissez éprouvez des symptômes d’anxiété de séparation, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé mentale pour un diagnostic approprié et des conseils sur la prise en charge.